Historique :
souligne2

Tout le monde le sait, joyeux sont les bourguignons.
Sous l’impulsion de quelques uns, vignerons et autres compères, tous amoureux fervents de notre terroir et de ses vins, naquît en janvier 1960 à Savigny-les-Beaune, la confrérie vineuse : La Cousinerie de Bourgogne.

La Bourgogne est depuis toujours une terre hospitalière, et cette convivialité s’exprima dès lors à travers la Cousinerie de Bourgogne à la manière des gentilshommes de cœur « Bouteille sur table et Cœur sur main ».

Les hauts personnages de la noblesse avaient, jadis, pour coutume d’appeler «  Mon Cousin » ceux qui se trouvaient dans leurs bonnes grâces. Nos fondateurs furent donc persuadés que les nouveaux membres pourraient devenir « Cousins à la mode de Bourgogne ».

C’est ainsi, afin d’honorer ses hôtes, que notre confrérie prît pour devise « toujours gentilshommes sont cousins ».

Depuis 1960, La Cousinerie de Bourgogne se réunit plusieurs fois par an, dans le magnifique caveau ancestral de Savigny-les-Beaune, pour des banquets appelés « Goûtaillons » au cours desquels tient place la cérémonie d’intronisation dénommée « Cousinage », avec pour même ambition : vous divertir et vous faire découvrir notre terroir.

Composition du Conseil :
souligne2

La Cousinerie est présidée par le Mayeur.

II est entouré :

- d’un maître de maison : notre Majordome,

- d’un Intendant, chargé de vous bien recevoir,

- d’un Bouteiller, qui saura choisir les meilleurs crûs,

- d’un Argentier, notre ministre des finances,

- des Heurleurs qui rédigeront les harangues,

- d’un Maître-sommelier et des Sommeliers.

Le costume :
souligne2

Les Cousins officiants portent le costume de gentilhomme campagnard du XVIIIème siècle, jaquette de velours vert-bronze, long gilet en damassé blanc cassé, chemise blanche à jabot, culottes beiges, bas beiges et souliers noirs.

La coiffure est un tricorne en velours vert bronze.

L’écharpe azur et or est aux couleurs des premiers Ducs de Bourgogne.